Je remercie  Galleane d'avoir organisée cette Lecture Commune sur livraddict. 

http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?pid=1322185

 

les-gardiens-des-elements,-tome-1---la-maitresse-du-vent

Résumé : Les gardiens existent depuis toujours. Certains d’entre eux contrôlent le feu, d’autres la terre, l’eau ou le vent, et les plus puissants sont capables de contrôler plus d’un élément. Faute de gardiens, Mère Nature ferait sans mal disparaître l’humanité de la surface de la Terre…

Joanne Baldwin est une gardienne des éléments : en général, il lui suffit de faire un geste de la main pour apprivoiser la tempête la plus violente. Mais Joanne doit faire face à de terribles accusations de meurtres. Elle doit maintenant sauver sa peau.

Son seul espoir s’appelle Lewis, le plus puissant des gardiens, aujourd’hui l’homme le plus recherché du monde. Sans lui, les chances de survie de Joanne fondent comme neige au soleil… Elle parcourt les routes des États-Unis dans sa Mustang, en espérant que Lewis puisse l’aider, tout en essayant d’échapper à la tempête qui veut sa peau…

 

img Avis

Je connaissais l’auteur grâce avec  sa série Young Adult Vampire City que j’aime beaucoup même si j’avais moins accroché au tome 5.

Ici l’auteur a mis en place un univers de bit-lit original peuplé de Djinns et de personnes ayant la capacité de contrôler les éléments de la nature.

Dès le début de l’histoire  on est prolongé avec Joanne dans sa fuite pour retrouver Lewis un ancien amis qui pourrait la sortie de sa situation périlleuse car elle est accusée d’avoir assassiné Bad Bob.

J’ai la mauvaise habitude de regarder toujours avant de commencer un livre le nombre de chapitre qu’il contient. Là  qu’elle grosse surprise de constater que le livre ne contient que 5 chapitres pour 344 pages, n’aimant pas les chapitres à rallongent surtout lors des pauses dans ma lecture, je partais déjà un peu moins motivé même si le résumé était alléchant.

Je dois  avouer avoir eu un peu de mal au début à ne pas me perdre entre la fuite de Jo qui est raconté au présent et les retours dans ses souvenirs. Je ne sais pas si cela vient du découpage des parties dans chaque chapitre (ayant la version des éditions Eclipse). On s’aperçoit au fil du récit que les souvenirs du passé de Joanne permettent à l’auteur de nous en dire plus sur cet univers notamment sur le conseil, sa vie d’adolescente et son intégration chez les gardiens. On comprend mieux la femme qu’elle est maintenant avec toutes les épreuves qu’elle a traversées.

Malgré un début difficile je me suis accrochée surtout pour la petite touche d’humour de l’héroïne qui est une jeune femme forte et courage avec de nombreux  pouvoirs qui malheureusement dès son adolescence  avait déjà la capacité (ou la malchance) de s’attirer des ennuis.

Je dois dire qu’à partir du moment où Jo rencontre David j’ai vraiment accroché à l’histoire.  L’auteur a réussi à maintenir le mystère sur de nombreux éléments dont la marque du Démon, la véritable identité de David. Mais j’ai été vraiment étonné par la véritable facette de Star.

Et la fin surtout en ce qui concerne le devenir incertain de Jo est vraiment horrible car elle laisse tellement de possibilité à l’auteur que l’on a qu’une envie se jeter sur le tome 2.  

En résumé après  « un moment d’adaptation » au style de l’auteur, j’ai passé un excellent moment de lecture et lirait le tome 2 avec grande impatience car on est immergé dans un monde original et qui peut être encore grandement exploité par l’auteur.

 

 

 

*EnjoyBooks http://enjoybooksaddict.blogspot.fr/2013/07/chronique-les-gardiens-des-elements.html
*lamiss59283
*harmo20 http://livres-films-series.blogspot.fr/2013/07/les-gardiens-des-elements-tome-1-la.html
*isa1977
*Alexielle
*Simi http://loisirsdesimi.blogspot.fr/2013/07/les-gardiens-des-elements-tome-1-la.html
*reveline http://ladelyrante.wordpress.com/2013/07/06/lcd8-les-gardiens-des-elements-1-la-maitresse-du-vent-de-rachel-caine/
*Galleane http://bloggalleane.blogspot.fr/2013/07/les-gardiens-des-elements-tome-1-la.html

Extrait :

En remettant mon portefeuille, je renversai une salière posée sur le comptoir. Le capuchon argentée se dévissa, roula jusqu’au bord du comptoir et se mit à tourner sur lui-même.

Je me rendis à peine compte, car mon attention était attirée par ce que faisait le sel.

Il … parlait.

Il forma des petites lettres salées et blanches qui disaient Joanne.

Je regardai autour de moi. La caissière était passée à autre chose et les serveuses faisaient le tour de la salle avec des cafetières. Il n’y avait que moi et le sel parlant.

-          Heu … oui ? demandai-je un peu hésitante.

Le sel se répandit en une couche uniforme, puis s’étendit sur le comptoir. Encore des mots. Sud 40 km, G sur Iron Road.

Mon cœur se mit à battre très fort. Je fixai le sel et murmurai :

-          C’est Lewis ?

Rien. Le sel effaça les mots et se répandit de nouveau.

A ton avis ?

-          Très drôle. En plus je me tape des condiments qui ont le sens de l’humour.

(…)

C’est compris ? me demanda le sel. Non seulement il était arrogant, mais en plus, presque agressif.

-          Quarante kilomètres au sud, à gauche sur Iron Road, répétai-je. Compris.

Je pris une grande inspiration et soufflai sur le sel, dispersant ainsi les mots.

II ne sembla pas apprécier et reforma une colline avant de s’étaler de nouveau. Un doigt invisible écrivit : Bien.

Il forma ensuite un petit visage souriant qui disparut à l’instant où la serveuse approcha. Elle soupira et essuya le sel avec un torchon humide.

-          Vous allez bien ?

Je devais faire une tête bizarre, parce qu’elle me regardait fixement.

-          Je suis en train de parler au sel. A votre avis ?

Elle haussa les épaules et continua de nettoyer.

-          Mademoiselle, vous auriez mieux fait de prendre du déca.  

3/37

Challengedeleacuteteacute

8/26

 

ABC Imaginaire 2013 bis copie