Je remercie  Vepug d'avoir organisée cette Lecture Commune sur livraddict. 

http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=14757

 

purgatoire-des-innocents-

Résumé :

Je m'appelle Raphaël, je viens de passer 14 ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous avons dérobé 30 millions d'euros de bijoux. Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.
"Je m'appelle Sandra. Je suis morte il y a longtemps dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour là..."
Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.
"Quelque chose qui parle et qui marche à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit..."

 

 

Attention cette chronique spoile l'histoire, je ne vous conseille pas de la lire si vous n'avez pas lu livre.

 

img Avis

 

 

 

 L'auteur instaure un climat de doute et de tension en nous livrant un récit ou les chapitres sont découpés de tel sorte qu'au début on se demande qui est cette personne qui traque deux jeunes filles. On s'interroge sur le lien entre ce futur enlèvement et la séquestration de la vétérinaire par les quatre braqueurs.

 Ils sont loin de se douter de quel genre de psychopathe ils ont à faire.

 Vraiment un récit remplie de rebondissements avec un suspens haletant. A travers son histoire et sa plume l'auteur nous garde en haleine dans ce huit clos qui nous montre que le monstre n'est pas toujours celui que l'on croit et qu'il ne faut pas toujours se fier au apparences.

 Au fur et à mesure du récit, on prend conscience avec horreur de la nature sadique/malsaine de Patrick et du nombre incalculable de ses victimes. Pour pouvoir contrôler Raphael, il va se servir de son amour pour son frère et c'est ainsi qu'il lui demandera même de tuer pour lui et de cacher le corps de Christelle.

 Il tient sous sa coupe Sandra même si je suis resté longtemps septique sur ses réelles motivations.

 J'ai éprouvé de nombreux doutes tout au long de ma lecture sur ces réelles motivations :

 Peut être voyait-elle en Raphael son sauveur ? L'auteur a bien su nous balader sur les liens entre Sandra et Patrick, personnellement j'ai été très surprise (il est en réalité l'oncle de sa mère qui s'est suicidée).

 J'ai trouvé que la force de l'auteur réside dans sa capacité à nous faire ressentir les émotions de ses personnages . Comme par exemple pour Sandra, malgré quelle soit un monstre en laissant agir voir même en aidant Patrick, on ne peut que compatir au vu de ce qu'elle a elle même vécu même si cela n'excuse en rien son comportement.

 Mais comment ne pas être briser après ce qu'elle a vécu ?

 J'ai trouvé la psychologie des personnages bien travaillée cela rend l'atmosphère du livre d'autant plus pesante. On ressent avec eux cette angoisse oppressante de ne pas savoir ce qu'ils va leur arriver et ce qu'ils vont devoir encore endurés avant leur délivrance qui ne sera sans doute rien d'autre que la mort.

 Le huit clos est d'autant plus oppressant que Patrick va se servir de l'instinct de survie de chacun pour les monter les uns contre les autres.

 Par son écriture fluide et habile notamment dans la subtilité de la psychologie des personnages l'auteur parvient à nous faire ressentir l'angoisse et l'horreur qu'éprouve Jessica et ses deux compagnons.

 Pour conclure j'ai vraiment dévoré ce livre même si je dois avouer que j'ai trouvé la fin assez dur (avec le suicide Raphael). Mais d'un autre côté cette fin correspond totalement à l'atmosphère du livre.

  

Extrait :

Aurélie, qui se débattait comme un beau diable, poussait des complaintes de bête étouffées par le bâillon.

A quoi bon ?

Lutter, ou même seulement espérer.

Désolée, papa, mais je ne peux pas.

Désolée, maman, je crois que je vais vous quitter. Il faudra me pardonner.

Elles ne s'en sortiront pas, Jessica le sait. Elle n'a même jamais eu de certitude aussi forte de toute sa vie.

Je vais mourir.

C'est aussi évident qu'effrayant.

Inéluctable.

Too young to die ? Il n'y a pas d'âge pour mourir ? A peine venu au monde, on est sur la liste d'attente. Susceptibles d'y passer d'une seconde à l'autre.

Repas potentiel de la faucheuse.

Alors, sans personne ne puisse s'en douter, Jessica hurle. Abominable prière silencieuse.

Que ce sot maintenant, tout de suite ! Viens me chercher, cette nuit. Avant que cet homme revienne me détacher et me violer... Que je meure, maintenant,par pitié...

 

Chroniques des autres participants :

-Barbouille http://barbouille-bouquine.over-blog.com/article-le-purgatoire-des-innocents-de-karine-giebel-120127455.html
-Fildeliane
-Flo tousleslivres http://tousleslivres.canalblog.com/archives/2013/09/25/27927601.html
-Licorne http://fanfanlatulipe85.blogspot.fr/2013/08/le-purgatoire-des-innocents-karine.html
-Vepug 
- XL http://ocommecolomb.blogspot.fr/2013/08/purgatoire-des-innocents-manifestation.html
- Zina http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/2013/09/purgatoire-des-innocents-karine-giebel_10.html

 

Challengedeleacuteteacute